A LA UNE

Crash d’un avion à Souguéta : « Il y avait trop de brouillards… » (Gendarmerie)

Nous en savons un peu plus sur le crash de l’avion Eagle Air, survenu dimanche, 24 juin 2018, dans le district de Yalaya, sous-préfecture de Souguéta, préfecture de Kindia.

Selon le chargé de constat à la gendarmerie de Linsan qui s’est rendu sur les lieux peu après le crash, l’appareil volant à basse altitude, a percuté un gros arbre avant de s’écraser.

« C’est à 10h 30min que l’avion s’est écrasé, mais c’est à 13h 50min que nous sommes arrivés sur place parce que la route est impraticable. Un des témoins que nous avons trouvés sur les lieux du nom de Ousmane Sylla, nous a remonté que l’avion a percuté un arbre avant de tomber. Avec le bruit, il (Ousmane Sylla ndlr) s’est caché. Mais finalement, il a eu le courage de s’approcher pour voir s’il y a un rescapé. Quand il a constaté les décombres de l’appareil et ses occupants éparpillés un peu partout, c’est en ce moment qu’il a crié et un de ses amis est venu le trouver sur place. Les deux ont ramassé les corps complètement déchiquetés. C’est dans le pagne d’une femme qu’ils ont mobilisé les morceaux jusqu’à notre arrivée. Il y avait trop de brouillards, même nous quand nous sommes arrivés à 13 heures, on avait du mal à voir clair », nous explique l’adjudant-chef Lamine Théa, qui précise que les morceaux des corps récupérés ont été déposés à la morgue de l’hôpital régional de Kindia.

Selon un communiqué publié par le gouvernement guinéen, l’appareil a décollé de Conakry à 10 heures 01 minute pour se rendre à LERO, où il était attendu à 11 heures 41 minutes.

Il avait à son bord quatre (4) personnes dont deux (2) pilotes (un Allemand et un Cap-Verdien), et deux (2) techniciens (un Polonais et un Guinéen) tous décédés dans l’accident.

Alpha Mamououdou Barry, Correspondant de Mosaiqueguinee.com basé Mamou.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top