A LA UNE

Mamadou Diawara, désigné par les cadres ressortissants de Siguiri comme seul interlocuteur auprès d’Alpha Condé

Le cas Oyé Guilavogui, nommé au forceps au poste de ministre de l’environnement grâce à l’implication des sages de Kindia, est en train d’inspirer d’autres localités de la Guinée.

C’est triste hélas, mais c’est une réalité de la gouvernance actuelle.

Dimanche, au Aéroport à Conakry, chez feu Elhadj Mamadi Magassouba, les cadres et opérateurs économiques, bref , les ressortissants  de tous les corps socio-professionnels de Siguiri  vivant à Conakry, ont choisi à l’unanimité, l’un des fils du terroir, en l’occurrence Mamadou Diawara,  comme étant l’interlocuteur des 13 ex cantons de la préfecture  auprès du chef de l’Etat.

C’est-à-dire, c’est lui qui doit porter la voix de la préfecture pour défendre les intérêts de ces cadres et opérateurs économiques auprès du chef de l’Etat.

Étaient présents à cette réunion, l’intéressé lui-même, les anciens ministres Oumou Camara et Mamoudou Cissé, le secrétaire général de la chambre de commerce de Guinée, Cheick Fanta Madi Camara, le célèbre opérateur économique de la ville de Siguiri, Barou Koulibaly.

S’agissant des raisons qui ont amené la coordination préfectorale à agir ainsi, l’un de ses responsables, se défend : « Siguiri est le plus grand fief électorat du RPG, c’est alors inacceptable qu’on soit ignoré.  Regardez, quand les autres, qui ont pourtant un électorat faible, interviennent en faveur d’un cadre ou d’un opérateur économique, celui-ci bénéficie de la clémence du Président. Nous, par contre, on est intervenu ici auprès du Chef de l’Etat en faveur du maintien des ministres et cadres, ça n’a pas été fait. C’est par ce qu’on n’est pas uni, on parle pas d’une même voix », a-t-il expliqué.

L’obédience politique de cet interlocuteur choisi, qui est d’ailleurs président du PTS, faut-il précisé, a suscité bien de curiosité.

« Mon travail n’est pas politique. Chacun reste dans son parti. Mais il s’agit de défendre les cadres et opérateurs économiques de Siguiri auprès du chef de l’Etat, c’est tout !!! », a réagi Mamadou Diawara

Après le soutien apporté à Savané par les responsables politiques du RPG de Siguiri et le choix du Président du PTS pour défendre les cadres ressortissants de la même ville, le Président de la république devrait être à cet effet très embarrassé.

Dossier à suivre !

Mohamed

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top