Actualités

Mamou : la femme qui a ébouillanté sa coépouse mise sous mandat de dépôt (Procureur)

Accusée d’avoir versé de l’eau bouillante sur sa coépouse, Habibatou Barry, a été finalement arrêtée et placée sous mandat de dépôt.

Elle est inculpée pour coups et blessures volontaires et séjourne actuellement à la maison centrale de Mamou.

L’information nous a été donnée par le procureur de la République près le tribunal de première instance de Mamou.

« C’était le samedi, 16 juin dernier, lorsque le chef de quartier de Madina Sérè, joignait le commandant de la gendarmerie pour lui dire qu’une femme du nom de Habibatou Barry a versé de l’eau chaude sur sa coépouse. Aussitôt une équipe de gendarme s’y rendait pour non seulement interpeller le suspect, mais aussi envoyer la victime à l’hôpital régional. Une réquisition à médecin avait été faite et nous attendons actuellement les résultats. À la date du vendredi 22 juin, un procès-verbal, a été établi par la gendarmerie, transmis à notre parquet. Alors aussitôt nous avons ouvert une information judiciaire pour des faits de coups et blessures volontaires sur la base des dispositions de l’article 241 du code pénal.  La mise en cause a été inculpée pour ces faits là et mise sous mandat de dépôt.  À l’heure qu’il fait, elle est à la maison centrale de Mamou », nous informe Sidiki Camara.

Depuis quelques jours, des rumeurs sur le décès d’Habibatou Sow, la victime, circulent dans la ville-carrefour.

Le procureur dément cette rumeur, mais reconnait tout de même que le corps d’Habiatou est sérieusement brûlé.

 

Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de Mosaqiueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top