Actualités

Mamou : 1.335 candidats dont 504 filles affrontent le baccalauréat

Le Baccalauréat unique session 2018, a été officiellement lancé ce mercredi, 27 juin 2018, dans la commune urbaine de Mamou. Cette année, le nombre de candidats concernés par cet examen à Mamou est de 1.335 dont 504 filles, repartis dans 43 salles. Ils sont surveillés par 83 enseignements.

Pour le profil Sciences Maths, ils sont 533 candidats dont 198 filles. En sciences expérimentales, ils sont au nombre de 281 candidats dont 124 filles. Pour les sciences sociales, ce sont 354 candidats  dont 131 filles qui sont concernés.

Pour le profil franco-arabe, ils sont 167 candidats dont 52 filles.

Ces candidats sont repartis dans trois centres, le centre Grand Ducal, El Aboubacar Doukouré et Amilcar Cabral.

C’est au centre Cabral que le Gouverneur de Mamou a lancé la première épreuve du Baccalauréat, accompagné du préfet, le président de la délégation spéciale, l’inspecteur régional des affaires religieuses et  les responsables éducatifs régionaux et préfectoraux.

« Toutes les autorités sont là, c’est pour vous aidez, vous soutenir et aussi faire en sorte que vous soyez à l’aise. Prenez aujourd’hui comme un jour ordinaire, c’est-à-dire ne pas avoir peur », conseille Amadou Oury Mory Diallo.

De son côté, l’inspecteur régional des affaires religieuses s’est directement adressé aux surveillants. « Monsieur les surveillants, n’intimidez pas les enfants s’il vous plait. Ne les effrayez pas. Llaissez-les travailler tranquillement », plaide El Amadou Kolon Barry.

A noter qu’une candidate en franco-arabe a failli perdre cette première journée d’examen, pour avoir refusé d’enlever son voile. Il a fallu la sensibilisation de son proviseur de lycée pour qu’elle accepte de l’enlever, et en fin accéder sa salle d’examen.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de Mosaiqueguinee.com.

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top