A LA UNE

Gouvernement : les ministres et DG, interdits de parrainer les manifestations politiques

Quelques minutes nous séparent de 13 H GMT, le Premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, est  à l’Assemblée Nationale où il fait  sa présentation de politique générale.

Plusieurs annonces ont été faites par le chef du gouvernement. L’opérationalisation du tribunal du commerce, promet-il, se fera avant la fin de l’année 2018.

« Aucun ministre, aucun chef d’administration ne sera désormais autorisé à parrainer une quelconque manifestation politique ou sociale en dehors des périodes définies…. », a promis le Premier ministre.

Tous les crimes des dernières années, dit-il, seront jugés. « Aucun crime ne restera impuni », a rassuré le Premier ministre avant d’annoncer l’organisation d’un procès des gangs à l’image de celui organisé en 1995.

Environ 600 milliards de francs guinéens sont versés par an en termes de pot de vin, rappelle le Premier ministre. « C’est pourquoi, je mets au centre de l’action gouvernementale la lutte contre la corruption », a mentionné le Premier ministre qui ajoute qu’il le fera avec tolérance zéro. Dans le cadre des actions prioritaires du gouvernement, la nouvelle loi sur la corruption sera appliquée.

Pour promouvoir le dialogue social, le Premier ministre promet de renforcer le comité de suivi de l’accord du 12 octobre où est pendant en ce moment le contentieux électoral né au lendemain des communales du 04 février 2018.

La mobilisation des recettes fiscales, « je veillerai à faire respecter les procédures de finances publiques », dit-il.

L’appui au secteur privé sera au centre des préoccupations du gouvernement qui va garantir un environnement propice à l’investissement privé, a rassuré le Premier ministre.

La lutte contre la pauvreté est l’autre grande annonce du Premier ministre. « Mon gouvernement prêtera davantage d »attention à la réduction de l’extrême  pauvreté » , s’est engagé Kassory Fofana.

Selon le Premier ministre, le travail de son gouvernement consistera à poursuivre les actions allant dans le cadre de la mise en oeuvre du Plan National de Développement Economique et Sociale (PNDES).

Sur les 113 députés inscrits,  83 sont présents au moment de l’appel.

Nous y reviendrons

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Le Revenant N4)

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top