Actualités

Aboubacar Soumah sur le grand oral de Kassory : « C’est un des meilleurs discours de politique générale »

« C’est un des meilleurs discours de politique générale, je lui demande d’appliquer les lois de la république. Si les lois de la république sont appliquées sans exception, tout ce que nous soulevons comme problème sera résolu », s’exclame le député du groupe parlementaire de ‘’l’alliance républicaine’’ au micro de notre rédaction, à l’hémicycle, mercredi 27 juin, à l’occasion de la déclaration de politique générale du premier ministre Kassory Fofana.

Si les députés de l’opposition étaient comme embarrassés et ceux de la mouvance bienveillants   vis-à-vis de cette dernière, le groupe parlementaire de l’alliance républicaine n’était pas en reste.

L’honorable Aboubacar Soumah, député membre de ce groupe parlementaire, en a profité pour saluer le discours du premier ministre : « Il a parlé de façon générale, lorsque la richesse est créée et repartie plus ou moins équitable, tous les secteurs auront leur part. C’est dans ça que le secteur de la culture doit avoir sa place dans ce discours, ainsi que le secteur sportif, donc ce n’est pas les discours kilométriques », précise Aboubacar Soumah.

Parlant du dialogue politique annoncé par Kassory Fofana, le député Aboubacar Soumah répond :« l’opposition ne doit pas aller dans le sens des compromis, mais dans le sens du respect de la loi. Violer les lois et aller dans le sens des compromis risquent de compromettre l’avenir de la nation. Si cette opposition est demain au pouvoir, les mêmes problèmes risquent de se répéter », prévient-il.

Et d’attirer l’attention sur les petites et moyennes entreprises : « Aujourd’hui, on est en train d’appauvrir les guinéens, parce que lorsque les petites et moyennes entreprises n’ont pas de marges, et les autres PME qui préfinancent les marchés ne sont pas remboursées par l’Etat, ça crée de la pauvreté ».

A rappeler que ce grand oral du premier ministre s’était   passé dans le calme, la sobriété avec le souci de précision et de clarté, bref ce fut à l’image de l’homme Kassory Fofana.

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top