A LA UNE

Crise migratoire : le nombre de mineurs non accompagnés, en provenance de la Guinée, en hausse de plus de 300%

C’est un chiffre qui donne du vertige aux autorités françaises, et au-delà.

Selon des statistiques des services de migrations français et d’un rapport d’information sur la prise du sénat français, établi en 2017, le nombre de mineurs non accompagnés en provenance de la Guinée vers la France, s’est accru de plus de 300%.

Ce chiffre, a été confirmé ce matin chez nos confrères de CNEWS, par Gérard Larcher, le président du sénat français, qui était invité de Jean Pierre El Kabach.

Cette déclaration intervient au moment où l’Europe se réunit ce jeudi et demain vendredi à Bruxelles, dans le cadre d’un sommet qui sera largement dominé par la crise migratoire.

La question fait des vagues. Plusieurs propositions sont sur la table des Etats-membres, mais aucune ne fait consensus pour le moment.

Interrogé au sujet de cette crise humanitaire aigue, Gerard Larcher, a exprimé ses inquiétudes sur l’avenir des 27, avant d’exiger un accord avec les pays d’origine des migrants.

Il a cité l’exemple du Cap Vert, pays d’Afrique de l’ouest avec lequel l’UE, a un accord de retour volontaire.

Gérard Larcher, a violemment dénoncé les ONG, qu’il n’a pas hésité à accuser d’être complices des passeurs.

Demba

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top