Actualités

Hausse du prix du carburant : le PEDN prédit une détérioration du pouvoir d’achat

 

 

Après plusieurs jours de murmures sur l’éventualité d’une hausse du prix du carburant, le gouvernement a rendu cela effectif.

A partir de ce 1er juillet 2018, le prix du litre d’essence passe de huit mille francs (8.000 GNF) à dix mille francs (10.000 GNF) à la pompe. Faya François Bourouno du PEDN, s’insurge contre cette décision.

« On était déjà averti qu’il y avait une telle manœuvre au niveau du gouvernement. Mais pour nous au PEDN, nous pensons que cette décision va peser énormément sur le quotidien du Guinéen et ça va davantage détériorer son pouvoir d’achat.  Nous savons que le carburant en Guinée est un bien très sensible, dont toute variation du prix se répercute automatiquement sur les prix des autres biens et denrées consommés dans le pays. Ça veut dire que son augmentation va entraîner une augmentation des autres prix à des proportions largement supérieures, a confié le responsable de la communication du parti PEDN.

Derrière cela, ajoute François Bourouno, nous déplorons surtout que l’on fasse payer les citoyens, le prix de la mauvaise gouvernance.

Mamadou Sagnane

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top