A LA UNE

Politique générale du gouvernement : l’UFR attend les 100 jours avant de juger

La déclinaison des grands axes prioritaires de politique générale du gouvernement guinéen par le premier ministre à l’hémicycle, continue de susciter des réactions dans la classe politique guinéenne.

Au sein l’Union des Forces Républicaines (UFR), le discours de Docteur Kassory Fofana, a été apprécié à sa juste valeur.

« Quand un premier ministre est nommé, il est tout à fait normal qu’il passe devant les députés pour décliner les axes de sa politique générale de gouvernance », précise le vice-président du parti.

Avec les différentes crises que connait le pays ces derniers temps, ils sont très nombreux ces citoyens qui commencent déjà à donner leurs points de vue sur le nouveau Premier ministre. Face à cet empressement de l’opinion, l’honorable Ibrahima Bangoura trouve qu’il faut attendre.

« Je pense qu’il faut attendre. On ne peut le juger sur ce qu’il a l’intention de faire. Il faut attendre les 100 premiers jours pour voir si ce qu’il a dit est dans cette logique », explique-t-il lors de cet entretien qu’il a accordé à notre rédaction ce samedi.

A appeler que depuis sa nomination, le premier ministre a toujours inscrit le combat contre la corruption au premier plan.

Par contre, le responsable politique de la troisième force politique du pays estime qu’il lui sera très difficile de sanctionner ou de juger certains ministres dès lors que la haute cour de justice tarde toujours à être mise en place.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top