Actualités

Grève CNTG-USTG : nos constats dans la préfecture de Mamou.

Pour protester contre l’augmentation du prix du carburant à la pompe, l’intersyndicale CNTG/USTG, entame une grève générale de trois (3) jours, sur toute l’étendue du territoire national, à compter de ce mercredi, 04 juin 2018.

Dans la préfecture de Mamou, le constat fait par le correspondant régional de Mosaiqueguinee.com, révèle que le mot d’ordre est partiellement suivi par les citoyens.

Très tôt le matin, des jeunes surchauffés avaient barré la circulation à l’aide des morceaux de cailloux et des troncs d’arbres en face de la maison des jeunes, empêchant ainsi la circulation pendant de longs moments.

Au niveau du commerce, la plupart des boutiques et magasins sont fermés. Par contre, des femmes vendeuses de condiments sont présentes au marché central, et certains vendeurs d’habits sont aussi visibles.

Les quatre (4) principales banques que compte la préfecture sont restées fermées durant toute la matinée.

Dans le secteur des transports, aucun véhicule n’est sorti ce matin à la gare routière de Mamou. D’ailleurs la rentrée principale de la gare est barricadée par les responsables du syndicat.

Tout de même, certains taxis motards circulent à travers la ville, mais sans gilet.

Alpha Mamoudou Barry, correspondant régional de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top