A LA UNE

Échec négociations Gouvernement-syndicat : le mouvement de grève reconduit

« Le mouvement de grève perlée de trois jours, est reconduit du lundi 09 au mercredi 11 juillet 2018. Cette grève est reconduite jusqu’à la satisfaction de toutes nos revendications », c’est du moins ce qu’a déclaré cet après-midi, devant la presse, M. Mamadou Mansaré, porte-parole de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG, au terme de discutions houleuses entre Gouvernement, patronat et syndicat, au ministère de fonction publique.

Après deux rounds de pourparlers, les négociations patinent toujours, les parties peinant à parvenir à un accord.

Toutefois, le gouvernement a obtenu des syndicats, la non suppression des services minimums dans les secteurs d’activités.

« L’inter-centrale demande d’observer le service minimum dans les hôpitaux, à l’aéroport international de Conakry, dans les entreprises et les usines. Les entreprises EDG et SEG sont priées d’assurer convenablement le service minimum, en vue de satisfaire les attentes des populations », précise l’inter-centrale syndicale devant la presse.

Et de lancer un appel en ces termes : « nous invitons l’ensemble des travailleurs des secteurs publics et privés, mixtes et informels à observer rigoureusement ce mot d’ordre de grève dans la discipline et le calme jusqu’à la satisfaction totale de nos revendications ».

A jouter que l’inspecteur général de la fonction publique s’est réjoui de la continuité des négociations et appelle les syndicalistes à ne pas empêcher les travailleurs qui vaquent à leurs activités.

Nous y reviendrons !

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top