Actualités

Grève des syndicats : La quiétude pour une fois, règne sur l’axe Bambéto ce lundi

Longtemps critiqué pour le ton emphatique de son discours de prise de fonction, à cause notamment de sa prétention de siffler la ‘’la fin de la récréation’’, le ministre de la sécurité, Alpha Ibrahima Keira, semble enfin, sortir de sa torpeur.

A en juger par un dispositif de sécurité fort impressionnant déployé le long de la route Le Prince, ce lundi, dispositif qui permet pour le moment de contenir les débordements habituels enregistrés depuis le début du mouvement de grève déclenché par la CNTG et l’USTG.

En effet, grâce à ce dispositif, les opposants de l’axe de « non droit », donc de la route Le Prince en l’occurrence, qui s’illustrent d’habitude, impunément, paradoxalement, par des actes de violences et de guérilla urbaine, sont recadrés, ce lundi 09 juillet, un autre jour de grève.

La stratégie, jusque-là payante pour les forces de l’ordre, est l’occupation trop matinale des carrefours tout au long de l’axe et autres issues menant à cet axe.

Circulation, certes paralysée pour des raisons de psychose, mais des perturbations considérablement circonscrites.

Interrogé par notre reporter, un des responsables des services de sécurité déployés sur l’axe, nous affirme qu’il est difficile de maintenir pendant longtemps ce dispositif, à cause dit-il, de l’effectif très réduit des forces de sécurité.

Au premier ministre alors, d’engager un recrutement pour davantage amenuiser ce déficit inquiétant.

Pour l’heure, et pour l’une des rares fois, aucune perturbation n’est à signaler sur l’axe Bambeto-Cosa-Hamdallaye.

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top