A LA UNE

Maitre Cheick Sacko à l’administration pénitentiaire de Kindia : « il y a des évasions organisées à Kindia… »

En visite à Kindia, ce lundi, pour procéder au lancement des travaux de l’inspection générale des services judicaire, le ministre de la justice, garde des sceaux, Maître Cheick Sacko, n’est pas passé par le dos de la cuillère pour fustiger le comportement des acteurs de la chaîne pénitentiaire, a constaté sur place, le correspondant de mosaiqueguinee.com

Après avoir procédé au lancement des travaux de l’inspection générale des services judicaires au tribunal de première instance de Kindia, le ministre a profité pour visiter la maison centrale de Kindia.

Là, Maitre Cheick Sacko, a passé des messages de fermeté au régisseur de la maison centrale et à l’ensemble : « Ce qui se passe à la prison centrale de Kindia est inacceptable. Dans les années passées, j’ai eu à féliciter le personnel de la prison de Kindia en disant que c’était un exemple pour le pays.  Là, aujourd’hui, je dis le contraire, parce qu’il y a des évasions organisées à Kindia, y a l’indiscipline caractérisée, le non-respect des règles et des usages et ça ce n’est pas acceptable.  Déjà il ya deux personnes importantes qui sont sous verrous, un ancien régisseur adjoint et un gardien-chef. J’ai donnée des instructions, on va avoir l’œil de près sur la prison de Kindia. J’ai dit au régisseur qu’il sera tenu pour responsable de ce qui se passe ici. Il doit avoir la faculté d’alerter Conakry et de prendre ses responsabilités. », a-t-il fustigé.

Poursuivant, le ministre estime que Kindia est devenu le dernier maillon pénitentiaire de ce pays grâce à ces mauvais comportements : « Kindia est le dernier maillon pénitentiaire du pays et c’est une honte. Toutes règles qui ne seront pas respectées, il y aura des sanctions. Et je dis tout agent qui sera condamné sur le plan pénal, on va le sortir de l’administration pénitentiaire, il ne sera plus agent de l’administration pénitentiaire.  Nous avons donné des exemples à Conakry, à Kankan, Nzérékoré donc Kindia va suivre.  Et ici ça sera implacable parce que c’est Kindia qui fournit Boké et d’autres prisons d’éléments incontrôlés.  On a découvert la chaine d’organisation d’évasion qui va de Conakry à Kindia et qui va de Kindia à Boké. On a tout de couvert. On va tout déceler. Dès que je rentrerai à Conakry, on va donner des exemples parce que nous avons des dossiers là-bas. »

A rappeler que la population carcérale est de 392 dont 129 prévenus et 265 condamnés.

Siba Toupouvogui correspondant régional mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top