A LA UNE

Gouvernement : confusion autour d’une nouvelle taxe sur le riz

Le gouvernement Kassory a-t-il imposé une nouvelle taxe sur le riz ?

Alors que la grogne sociale ne faiblit guère contre la hausse du prix du carburant, la question vaut tout son pesant d’or et semble être source de confusion au sein du ministère du budget.

Tout est parti des révélations faites par le principal opposant au pouvoir en place, le week-end écoulé.

A l’occasion de l’assemblée hebdomadaire de son parti, l’UFDG, El Hadj Cellou Dalein Diallo, dénonçait une taxe de 1,25% voire 1, 50%, décidée par le gouvernement, sur le riz, principale denrée de consommation en Guinée.

Ensuite, il y a eu tout le tôlée provoqué chez des opérateurs économiques, importateurs de riz.

Principal concerné, l’homme d’affaires Daklala, qui importe le riz Ciao, qui aurait menacé de tout fermer et de rentrer chez lui, si cette taxe était imposée.

Selon des informations confiées à mosaiqueguinee, cette taxe devrait entrainer un surcoût de 7 milliards de francs guinéens, l’an, à l’homme d’affaires.

Depuis, c’est la confusion au sein du gouvernement. Oui, cette taxe, aurait été décidée et notifiée aux concernés. Mais qui a-t-il pris la décision ? là est le chiendent !

Apparemment, le ministre du budget, Ismaël Dioubaté, qui rentre d’un déplacement à l’extérieur, n’en serait même pas informé.

Comme un remake de l’affaire des vignettes !

Focus mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top