Actualités

Abdourahmane Sano (PCUD), ferme : pas question d’abord de rencontrer le gouvernement

Les voix se multiplient pour appeler le gouvernement et les autres forces qui agissent contre la hausse du prix carburant à se retrouver afin de s’entendre et mettre fin à la crise. Mais pour certains acteurs, il n’est pas question, pour le moment, de rencontrer le gouvernement avant la baisse du prix du carburant.

«Rencontrer le gouvernement, ce n’est pas là la question d’abord. Nous allons plutôt rencontrer les populations, leur expliquer davantage sur la réalité des faits pour faire battre en brèche le mensonge d’Etat qui est entretenu dans notre pays», nous a confié ce vendredi,  Abdourahmane Sano, président de la Plateforme des Citoyens Unis pour le Développement (PCUD).

Pour le président de la PCUD, l’heure est à la mobilisation contre cette décision unilatérale du gouvernement.  «Ce qui est envisagé, c’est de continuer à exercer les initiatives de manifestation jusqu’à ce que le prix du carburant revienne à 8 mille francs. La cellule technique est en train de travailler actuellement pour voir comment peaufiner tout ça», assure-t-il.

A noter que les acteurs de la société civile et l’inter-centrale CNTG-USTG ont fini par unir leurs forces pour organiser une série de manifestations à partir de la semaine qui s’annonce. Le gouvernement est accusé d’augmenter le prix du carburant sans consulter les partenaires sociaux.

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top