Actualités

Cour constitutionnelle : prestation de serment de trois nouveaux conseillers 

 

Les trois conseillers désignés pour remplacer  trois autres tirés au sort le 05 mars dernier à la Cour constitutionnelle, ont prêté serment ce samedi, 14 juillet 2018 en présence du chef de l’Etat et du président de l’Assemblée nationale. La cérémonie de prestation de serment a eu lieu à la présidence, en l’absence du président de la Cour constitutionnelle, Kelefa Sall.

Selon nos informations, d’abord, pour avoir été informé comme tout le monde par voie de presse, ensuite, pour ne pas éventuellement cautionner une violation de la constitution, M. Kéléfa Sall, a-t-on appris auprès d’une source digne de foi, Kéléfa Salla a choisi de ne pas prendre part à cette cérémonie.

Ansoumane Sakho, Gomou Fatoumata Morgane de l’Institution Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (INIDH) et Me Mamadou Mountagha Bah de l’ordre des avocats, prennent donc officiellement fonction au sein de la plus haute juridiction du pays. Le ministre conseiller, chargé des relations avec les institutions a rappelé aux conseillers l’étendue  de leur responsabilité.

«Le serment fait de la fonction de conseiller à la Cour constitutionnelle un véritable sacerdoce sur quoi le magistrat doit veiller scrupuleusement, surtout quand il s’applique aux missions de régulation et de garantie qui sont attribuées à la Cour constitutionnelle. En intégrant cette haute juridiction, ces trois conseillers veilleront sur le contenu du serment qu’ils vont prêter devant vous», a indiqué Mamadou Lamine Fofana.

Le président de la République a pour sa part appelé ces trois membres à la probité et à l’impartialité dans l’exercice de leur fonction.

«Aux membres entrant que vous êtes, j’adresse mes vives félicitations pour votre brillante élection. Je vous exhorte à faire preuve de dévouement, de rigueur et de loyauté au peuple de Guinée au nom duquel vous exercez votre fonction et aussi à beaucoup plus de probité et d’impartialité à l’égard des justiciables. Pour ma part, je les donne l’assurance que dans nos rapports inter-institutionnels, ils trouveront toujours auprès de moi, compréhension, collaboration et surtout une oreille attentive aux sages conseils et recommandations que le président de la République et le président de l’Assemblée nationale peuvent attendre d’eux», a dit le chef de l’Etat, Alpha Condé.

L’impartialité, la rigueur, la loyauté et la bonne moralité ont aussi été les mots rappelés aux conseillers par le président de l’Assemblée nationale, Claude Kory Kondiano.

Abdourahamane Diallo

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top