A LA UNE

Refus du ministre Oyé d’aller à l’Elevage : K au carré aurait fait comme lui

 

 

Sous l’effet du choc que son comportement avait provoqué au sein de l’opinion, beaucoup n’ont même pas voulu écouter les arguments avancés par Oyé Guilavogui et son entourage pour justifier son refus de partir au ministère de l’Elevage.

L’ancien ministre des Transports, symbole du parti au pouvoir dans la ville de Kindia, n’a pas aimé que sa place soit donnée à Aboubacar Sylla, qui était le porte-parole l’opposition la plus radicale et qui a donc combattu le régime.

Quelques semaines après, le discours d’un ancien ministre doit le réconforter dans sa position. Il s’agit de celui de K au carré, ancien ministre de l’Education Nationale et de l’Alphabétisation. « Le fait que ma place ait été donnée à un RPGiste, cela m’a réconforté. J’allais me formaliser si ma place se trouvait dans les mains d’une autre personne qui n’a pas souffert pour le RPG comme moi », a-t-il déclaré. C’était à l’occasion de l’assemblée générale ordinaire du parti au pouvoir tenue ce weekend.

Ibrahima Kalil Konaté a rappelé que son remplaçant a souffert pour le parti au pouvoir. « Monsieur Mory Sangaré a sérieusement souffert pour le RPG. Il a été massacré, humilié à Pita, malmené à Labé », dit-il.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top