A LA UNE

Sékou Savané accueilli en héros à Siguiri : «pour passer un message au président, il faut passer par les bourreaux d’hier»

Le député uninominal de Siguiri, Sékou Savané, a retrouvé sa circonscription ce dimanche 15 juillet 2018 où il a été accueilli en véritable héros.  C’est aux environs de 12h GMT que la délégation dont il était à la tête et composée entre autres d’Ousmane Camara communément appelé Dady, le porte-parole des jeunes de la Haute Guinée à Conakry, a été reçue à la place de l’indépendance en présence du préfet.

Prenant la parole pour adresser la bienvenue au député et sa suite, Ibrahima Kalil Keïta, le préfet a tenu à lever l’équivoque sur la position de Savané dans le RPG Arc-en-ciel. «Il n’a pas du tout quitté le RPG Arc-en-ciel. En tant que parlementaire, ses critiques et vérités envers le président de la République ne sont pas de mauvaise foi. Il défend simplement ses citoyens de Siguiri 》, aurait dit le préfet selon un informateur basé à Siguiri.

Pour sa part, l’illustre hôte du jour aurait, à l’entame de son adresse, demandé pardon aux militants du RPG Arc-en-ciel victimes de pillages au temps du régime de feu Général Lansana Conté, avant de souhaiter une réconciliation entre ceux-ci et ceux du PUP.  Selon toujours nos contacts basés à Siguiri, sur un autre pan de son discours, le député aurait déclaré que pour passer un message au président Alpha Condé, il faut passer par les «anciens ennemis》.

《 Aujourd’hui pour passer un message au président de la République, les gens sont obligés de passer par les bourreaux d’hier 》, aurait dit l’honorable Sékou Savané. Qui sont ces bourreaux d’hier ? Citant des promesses de l’actuel pouvoir avait faites à Siguiri mais qui sont restées jusque-là non réalisées, il aurait rappelé entre autres la desserte en eau potable, la construction d’un barrage sur le fleuve Niger et le barrage de Foumi.

Sur sa position dans le parti présidentiel pour lequel il a perdu sa vue, il a déclaré à qui veut l’entendre, qu’il n’a pas quitté le RPG Arc-en-ciel. 《 Mais quand tu aimes quelqu’un, il faut lui dire la vérité. C’est ce que j’ai fait au président》, aurait-il ajouté.

Avant de finir, le  « lion » de Siguiri aurait conseillé ceci au président Alpha Condé : 《 la réconciliation est bonne, mais il ne faut pas écarter les hommes qui se sont battus pour toi au profit des anciens adversaires»

Mamadou Sagnane

 

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top