A LA UNE

Bourse du travail : rencontre infructueuse entre le Médiateur de la République et l’inter centrale CNTG-USTG

Ce lundi 16 juillet 2018, le Médiateur de la République a été reçu à la Bouse de travail.

Accompagné de Rabiatou Serah Diallo, présidente du Conseil Economique et Social, Mohamed Said Fofana  a échangé avec les leaders syndicaux de l’USTG et de la CNTG sur la crise sociale liée à l’augmentation du prix du carburant à la pompe. 

L’ancien Premier ministre n’a pas obtenu ce qu’il était allé chercher auprès des syndicalistes.

 «Il nous a dit qu’il n’a pas été saisi par le gouvernement ou par l’inter centrale (CNTG-USTG Ndlr), mais comme il a un couloir qui lui permet de venir vers les institutions, c’est pour cette raison qu’il est venu nous rencontrer. Il nous a exhortés à dialoguer et à accepter d’être autour de la table de négociation pour trouver une solution aux différents problèmes», nous explique Abdoulaye Camara,vice-président de la Commission nationale de négociation au compte des syndicats.   

Dans le même compte-rendu des discussions, il dévoile la réaction des syndicats. « Nous avons donné l’explication sur ce qui s’est passé. Quand on signait le protocole d’accord de février 2016, c’est le médiateur de la République qui était le Premier ministre de la Guinée. Donc, on lui a dit qu’il en sait mieux que n’importe qui, nous lui avons expliqué comment le protocole d’accord a été violé, et nous lui avons demandé de dire au gouvernement d’accepter de revenir sur le prix du carburant à la pompe, pour nous permettre d’être autour de la table de négociation. Nous ne sommes pas contre les négociations, mais la manière de faire ne nous a pas plu, et ce n’est pas ce qui était dans notre protocole d’accord. Il fallait inviter toutes les parties prenantes pour discuter et arrêter le prix du litre à la pompe. Nous avons été frustrés par cette mesure d’augmentation du prix du carburant à la pompe», a-t-il mentionné.   

Profitant de notre entretien, notre interlocuteur a invité au nom de l’inter centrale syndicale, tous les élus syndicaux et l’ensemble des travailleurs à une rencontre demain mardi à la bourse de travail pour, dit-il, envisager de nouvelles mesures.

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top