A LA UNE

Journée ville morte : l’appel moins suivi sur l’autoroute Fidèle Castro et les quartiers environnants

Des quartiers voisins à l’autoroute Fidèle Castro, se sont réveillés dans leur ambiance quotidienne ce lundi 16 juillet 2018. L’appel à la journée ville morte des forces sociales, est moins suivi par les citoyens qui vaquent à leurs occupations.

Les banques et stations de carburant sont ouvertes, la circulation reste fluide sur l’autoroute Fidèle Castro et sur la corniche Sud. Les taxis, les taxis-motos et autres véhicules personnels, circulent, les passagers se précipitent pour rallier leur point de rendez-vous.

Ajouter que les alimentations dans les quartiers ont ouvert leurs portes et les femmes vont à l’achat des condiments pour assurer les repas.

Cependant, au grand marché Madina, seulement quelques magasins font le négoce, et l’affluence est moyenne.

A cela s’ajoute la fermeture des gares-routières de Matam et de Madina par les syndicats, pour empêcher les voyages à l’intérieure du pays.

« Les syndicalistes ont fermé la cour pour empêcher les voyages », témoigne, Ibrahim Diallo, chauffeur de son état.

L’autre constat effectué sur le terrain ce matin, c’est la présence d’un dispositif sécuritaires déployé par les forces de l’ordre à certains endroits de l’autoroute Fidèle Castro.

Pour l’heure, aucune protestation n’est à signaler.

Nous y reviendrons

Saidou Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top