Actualités

Macenta : plus de 2.000 jeunes dans la rue pour dénoncer les ‘’promesses non tenues’’ d’Alpha Condé (Organisateurs)

Ce lundi matin, les populations de Macenta sont massivement mobilisées dans la rue, pour, disent-elles, dénoncer les fausses promesses du Chef de l’Etat, le professeur Alpha Condé.

Sous une fine pluie, les jeunes des différents quartiers de la commune urbaine, plus de 2.000, selon les organisateurs, scandaient des slogans dans lesquels ils exprimaient leur déception mais aussi leur désolation vis-à-vis du président de la république.

« Nous sommes venus dénoncer les promesses non tenues par le gouvernement, depuis 2010. Pendant les élections présidentielles, Alpha Condé a fait croire à la population de Macenta qu’il allait bitumer nos routes, jusqu’à la frontière du Liberia. Quant à la réduction du taux de chômage, il disait qu’il allait relancer les usines de thé, d’huilerie…vu qu’aucune de ces promesses n’est tenue, alors, la jeunesse de Macenta est très déçue de lui, nous ne sommes plus prêts à écouter des beaux discours… Nous regrettons aujourd’hui d’avoir voté pour lui en 2018, parce qu’il n’a pas été capable de tenir ses promesses », regrette Nfaly Traore, président du comité de la jeunesse de Macenta et initiateur de la marche.

Lors de cet entretien téléphonique que notre rédaction a eu avec lui, il a été question pour nous de savoir si la marche a été autorisée par les autorités préfectorales. En réponse, M. Traoré a indiqué : « La marche est pacifique, on est chez nous, on est libre, c’est un droit pour nous de marcher et on a fait, on a paralysé la ville il n y’a aucune activité, aujourd’hui la population de Macenta, en a vraiment marre », a-t-il conclu.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top