Actualités

Non autorisation de la marche des forces sociales : « c’est un abus d’autorité », dixit Dr Fodé Oussou Fofana

La récente décision prise par le gouverneur de la ville de Conakry, en autorisant pas les forces sociales de tenir leur marche en début de cette semaine, suscite des réactions, au sein de la classe politique guinéenne.

Le vice-président de l’UFDG, Dr Fodé Oussou Fofana, n’est pas passé par le dos de la cuillère pour fustiger cette décision du Général Mathurin Bangoura.

Selon ce proche de Cellou Dalein, l’actuel gouverneur de Conakry, est en train de détruire l’image que les guinéens gardent de lui.

« Je ne comprends pas l’attitude de Mathurin, je ne sais pas qu’est-ce qu’il veut, qu’est-ce qu’il veut qu’on garde de lui comme image, empêcher que les forces sociales marchent, c’est mettre hors la loi la République, c’est un abus d’autorité. Il est le gouverneur, si on lui dit d’interdire une manifestation, il sait que ce n’est pas normal de le faire, il faut qu’il refuse, parce qu’il faut qu’on garde de lui une bonne image », a lâché le vice-président de l’UFDG, contacté par un reporter de Mosaiqueguinee.com, ce mardi 17 juillet 2018.

Saisissant par ailleurs cette opportunité, Dr Fodé Oussou Fofana, évoque le cas de la marche de protestation prévue cette semaine par l’opposition républicaine en mettant en garde le Général gouverneur.

« Nous avons envoyé un courrier, j’espère qu’il (le gouverneur, ndlr) ne dira pas que notre manifestation du jeudi est interdite, parce que, nous, nous ne sommes pas la société civile, nous sommes politiques, c’est la constitution qui nous donne le droit de manifester, on ne vient pas les mains et les bras liés pour nous mettre à terre lui demander pour qu’il accepte, nous l’informons et ce n’est pas une autorisation que nous demandons », a proféré ce proche collaborateur de Cellou Dalein.

Au terme de son intervention, Dr Fodé Oussou Fofana, espère, selon lui, que la Cour Constitutionnelle va rappeler le gouverneur à l’ordre, suite à la plainte formulée par les forces sociales auprès de cette institution.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top