Actualités

Lansana Diawara : « nous n’allons plus tenir compte de l’avis du gouverneur »

Après l’empêchement de leur dernière manifestation, les forces sociales de Guinée n’entendent plus se plier à une quelconque décision du premier responsable de la ville de Conakry.

Le directeur exécutif de la maison des associations et ONG de Guinée, est catégorique quant à la tenue de leur marche du lundi prochain.

Lansana Diawara, a indiqué que les forces sociales auxquelles il appartient, ne vont plus tenir compte de l’avis du gouverneur, Mathurin Bangoura.

« Nous avons déjà écrit un courrier au gouverneur de la ville de Conakry pour notre marche prévue le lundi. Cette fois-ci, qu’il accepte ou pas, comme la loi ne demande pas qu’il accepte, nous n’allons plus tenir compte de son avis. Parce que pour nous, si de son côté il (le gouverneur) viole la loi, je me demande quelle sera la part de responsabilité des citoyens », souligne-t-il.

Le directeur exécutif de la maison des associations et ONG de Guinée, a par ailleurs promis de dénoncer ses pairs qui ne prendront pas part à cette marche.

« Je dénoncerai publiquement tout leader social qui ne sortira pas le lundi. Ça serait une fuite en avant et une trahison à l’endroit des citoyens. Parce que quand on se dit forces sociales, il faut qu’on ait la responsabilité de résister face à ce gouvernement, qui je pense, veut nous amener dans une situation difficile », dit-il.

A noter que ces forces sociales qui sont vent debout contre l’augmentation des produits pétroliers, ont assigné en justice le gouverneur de la ville de Conakry.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top