Actualités

Crise sociale : trois syndicalistes libérés

Grâce à la facilitation du Médiateur de la République, El hadj Mohamed Said Fofana et de la Présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo, trois syndicalistes interpelés lors de la grève de l’inter-centrale CNTG/USTG ont retrouvé leur liberté.

Mohamed Lamine Sylla, Mamadi Condé et Alexis Camara, tous chauffeurs avaient été arrêtés à Enco 5 dans la commune de Ratoma dans l’exercice de leur profession, selon le secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG), Ahmadou Diallo.

L’intervention des facilitateurs El hadj Mohamed Said Fofana et Hadja Rabiatou Serah Diallo auprès des autorités a donc permis leur libération. Ce jeudi, les trois chauffeurs ont été mis à la disposition de l’inter-centrale CNTG/USTG à la bourse du travail à Kaloum.

« Les procédures judiciaires sont longues surtout quand quelqu’un est incarcéré. Toute la journée d’hier, le ministre de la Justice a travaillé pour leur libération. Le gouvernement m’a donc chargé de mettre à votre disposition, vos trois collègues dont le sort vous préoccupait », a déclaré le Médiateur de la République, El hadj Mohamed Said Fofana.

Devant de nombreux syndicalistes, la Présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo a lancé cet appel : « Je voudrais que vous fassiez confiance au Médiateur et à son équipe pour le reste de la démarche. Facilitez-nous la tâche. Aidez-nous à vous aider. Ça va nous débrayer le chemin ».  La remise en liberté des chauffeurs Mohamed Lamine Sylla, Mamadi Condé et Alexis Camara a réjoui le secrétaire général de la CNTG, Ahmadou Diallo. Pour lui, cet acte pourrait contribuer à décrisper la situation. « Le Médiateur avait promis de mettre ces collègues à notre disposition. Chose promise, chose due. Nos amis sont avec nous et sont rassurés que le syndicalisme est une réalité en Guinée. C’est une voie de reprise [du dialogue] mais qui ne dit pas que nous allons accepter ce que le gouvernement souhaite », a-t-il indiqué.

Le Médiateur de la République, El hadj Mohamed Said Fofana et la Présidente du Conseil Economique et Social, Hadja Rabiatou Serah Diallo poursuivent les démarches auprès des acteurs de la crise née de l’augmentation du prix du litre du carburant pour l’ouverture des négociations.

La Cellule de Communication du Conseil Economique et Social

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top