A LA UNE

Des navires chinois blacklistés pêchent-ils dans les eaux guinéennes ?

Probablement oui ! Du moins, à en croire des informations confiées à mosaiqueguinee par des spécialistes et des acteurs du secteur des pêches en Guinée.

Selon nos sources, sur 30 navires battant pavillon chinois, récemment blaklistés par le gouvernement de l’empire du milieu, 15 au moins, soit la moitié, opéreraient dans les eaux guinéennes.

Il s’agirait de navires appartenant à trois grandes compagnies de pêche dont le ministère chinois de l’agriculture a gelé les subventions et suspendu le certificat de pêche lointaine, pour cause d’activités de pêche INN.

La décision du ministère chinois de l’agriculture dont relève le secteur des pêches, a été relayée, à travers un communiqué publié le 09 mars 2018.

C’était suite à des enquêtes rondement menées par l’ONG internationale Greenpeace.

En effet, ‘’au printemps dernier, des navires de ces trois compagnies ont été appréhendés au large de la région ouest-africaine lors de patrouilles menées par Greenpeace et des inspecteurs des pays concernés. Greenpeace a remis des preuves portant sur diverses infractions, notamment les filets non réglementaires, des ailerons de requins et des activités de pêche non autorisées », lit-on dans le communiqué publié par Greenpeace.

Depuis 2016, le gouvernement chinois a annulé pour environ 90 millions d’euros (700 millions RMB) de subventions pour 274 navires appartenant à 78 compagnies de pêche lointaine.

Focus mosaiqueguinee

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top