A LA UNE

Gouvernement et syndicats sortent d’une négociation infructueuse : «la grève reste maintenue…»

L’inter-centrale syndicale CNTG-USTG, qui a accepté de  venir autour de la table de négociations au ministère de la Fonction Publique, est répartie les mains vides.

Les négociations de ce vendredi n’ont pas permis d’aboutir à un compromis autour du prix du carburant. Conséquence, la grève générale prévue à partir de lundi prochain, reste maintenue.

«C’est une simple concertation que nous avons eue avec le Médiateur et les employeurs y compris le gouvernement…. Il n y a eu aucun accord. Et nous maintenons notre position, la grève reste maintenue jusqu’à nouvel ordre », déclare Amadou Diallo, Secrétaire Général de la CNTG.

Le Médiateur de la République, Mohamed Said Fofana, nourrit l’espoir  d’assister à un dénouement heureux de cette crise à partir de lundi.

«C’est un premier pas. Les parties se sont concertées et en définitive ils (les syndicalistes Ndlr) ont demandé qu’ils aillent à la base pour rendre compte et, très certainement, pour que les négociations reprennent le lundi», confie Mohamed Saïd Fofana.

 

Ce bras de fer, faut il le rappeler, fait suite à la hausse du prix du carburant à la pompe.

 

Alhassane Fofana.

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top