Actualités

PNRSE/Restitution du diagnostic organisationnel et financier des groupements : étape de Kissidougou

Les participants

Après les groupements bénéficiaires de la deuxième phase du Programme Pilote National de Réintégration Socio-économique (PNRSE) de Conakry, c’est au tour de ceux de Kissidougou de prendre part à l’atelier de restitution d’un diagnostic financier et organisationnel les concernant.

L’atelier est organisé par le Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité (PARSS), œuvrant ainsi dans le cadre de son volet Réintégration Socio-économique.

L’événement se déroule à l’hôtel « FRITZ » de Kissidougou, dans le quartier de Korodou pour deux jours, les 20 et 21 juillet 2018.

En marge de la cérémonie d’ouverture ce vendredi, M. Niankoye Kolié, l’un des responsables dudit projet, est revenu sur les enjeux  de cet atelier.

«Parmi ces groupements que nous avons ici, 39 sont dans la riziculture, un fait le maraîchage, deux font la transformation du riz padis en riz net.

M. Niankoye Kolié, l’un des responsables du projet

C’est un atelier qui fait la photographie de nos groupements à ce jour. Après l’évaluation des performances organisationnelles et aussi financières, c’est comme un médecin qui est avec un malade. Quand il fait les diagnostics, il faut présenter les résultats au patient. Après les résultats, il faut lui faire une ordonnance….», a-t-il confié à notre reporter.Les groupement les plus performants pourront ainsi bénéficier de la troisième phase du programme. Un plan de réorganisation sera bâti pour eux afin que les objectifs puissent être atteints.

Catherine Tolno est participante. Elle est trésorière du Groupement Agricole pour le Développement (G.A.D).

«Au début, on s’est lancé dans l’agriculture sans comprendre certaines réalités. Ce qui a fait qu’on n’a pas eu  assez de rendement l’année dernière. Ainsi, à la fin de cet atelier, nous saurons comment faire pour qu’il y ait prochainement un bon rendement», espère-t-elle.

Financé par l’Union européenne, dans le cadre du Programme d’Appui à la Réforme du Secteur de Sécurité (PARSS), le  PNRSE accompagne 47 groupements à Conakry, la capitale, et 44 à Kissidougou, en région forestière.

Quelques images de l’atelier de Kissidopugou

Souleymane Diakité

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top