Actualités

Crise post-électorale : la trêve risque d’être d’une courte durée (Fodé Oussou)

L’assemblée générale de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi, 21 juillet 2018, a eu pour point nodal l’invite faite à l’opposition républicaine  par le Premier ministre Kassory Fofana .

Cette semaine, pour obtenir une trêve avec les opposants,  le locataire du palais de la colombe leur a promis d’oeuvrer à trouver  une solution à la crise poste-électorale que le pays traverse depuis les élections communales de février 2018.

Les opposants ont salué la démarche. Ce qui les avait d’ailleurs amenés à reporter leur  manifestation qu’ils prévoyaient d’organiser le jeudi dernier.  Fodé Oussou Fofana, qui a présidé cette assemblée ordinaire de son parti, a toutefois tenu à avertir que si la solution n’est pas trouvée dans les prochains jours, la trêve ne sera que de courte durée.

 << Si nous n’avons pas de solution, nous irons dans la rue. Lorsque nous serons dans la rue, nous ne participerons plus à un dialogue. S’ils doivent régler, ils prendront un décret. M Kassory est le premier ministre. J’espère qu’il va régler la situation. Donc, quand on dit qu’on a reporté notre manifestation, ce n’est pas pour l’éternité. Nous avons donné quelques jours dans l’espoir que cette situation va être réglée>>, indique le vice-président de l’UFDG.

Fodé Oussou Fofana a enfin invité les militants du parti à rester prêts, soulignant que la solution attendue doit concerner tous les points mentionnés dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre entre le président de la République et le chef de file de l’opposition, le 02 avril dernier.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top