Actualités

Mort d’un enseignant à Mamou: un militaire inculpé et placé sous-mandat de dépôt 

C’est le procureur de la République près du tribunal de première instance (TPI) de Mamou, qui a donné l’information.
L’adjudant-chef Mamadou Alpha Barry, présumé auteur de la mort d’un enseignant  dans le district de Fareinta, vient d’être inculpé pour des faits de coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner, et déféré à la prison civile de Mamou.

 

«Le procès-verbal a été établi par la brigade de recherche et transmis à notre parquet. Aussitôt, nous avons saisi le juge d’instruction pour les faits de coups et blessures volontaires ayant entrainé la mort sans intention de la donner. Infraction prévue et punie par l’article 243 du code pénal. Mamadou Alpha Barry est déjà placé sous mandat de dépôt, il est actuellement à la maison centrale », explique le procureur Sidiki Camara.
Sur la question de savoir si le TPI de Mamou est compétant pour juger cet officier du Bataillon Autonome de Mamou (BAM), ou s’il faut le traduire devant un tribunal militaire, le procureur répond : « il faut faire la différence entre les infractions militaires et les infractions de droit commun. Ce que l’adjudant-chef Mamadou Alpha Barry a commis, c’est une infraction de droit commun. Donc il va être jugé devant le tribunal criminel de Mamou. Les faits n’ont aucun caractère militaire parce qu’il a donné des coups à un civil qui a trouvé la mort.»
Pour rappel, l’acte s’est produit dans la nuit du jeudi au vendredi, 13 juillet 2018, à Fareinta, un district relevant de la sous-préfecture de Souyah.
Alpha Mamouodu Barry, correspondant régional de Mosaiqueguinee.com

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top