Actualités

Sida/Pénurie d’ARV pour les séropositifs : les autorités accusent les troubles sociaux

 

Ces derniers temps, beaucoup sont les malades de Sida qui se plaignent d’un  manque d’ARV, ces médicaments qui leur est gratuitement destiné.

«C’est une préoccupation très criarde qui se produit actuellement. Il y’a une crise au niveau national. Il y a une grande rupture des ARV. Nous voulons nous faire entendre pour voir si le gouvernement pourra faire quelque chose pour nous, pour ne plus qu’il y ait rupture. Parce qu’il y a même des centres qui ne disposent même pas d’une seule boîte d’ARV, étant donné qu’il y a des patients qui sont  sous traitement et la rupture crée forcément des résistances et cela conduit à l’échec thérapeutique qui peut entraîner la mort», nous confie une patiente sous couvert d’anonymat.

Nous avons tenté d’y voir un plus clair. Notre reporter a contacté la coordination du programme nationale de lutte contre le VIH. De ce côté, les autorités tentent de donner des raisons en accusant les troubles sociaux que connaît le pays depuis quelques semaine maintenant.

 «Il y’a eu des difficultés parce que tout simplement on n’a pas pu ravitailler très tôt à cause des troubles sociaux dans la ville. Mais à ce jour, ces difficultés sont dépassées et tous les sites sont approvisionnés et certains patients sont en train d’être approvisionnés même. Nous venons même d’avoir une grande livraison qui doit être répartie dans les sites à partir de ce lundi», rassure Dr Youssouf Koïta, coordonnateur du programme national de lutte contre le VIH.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top