A LA UNE

Maintien d’ordre : plusieurs chefs de groupes relevés de leurs fonctions (Général Baffoé)

Lors de la marche interdite des forces sociales de Guinée hier lundi, des agents de la police ont fait irruption dans des concessions situées le long de la transversale Cosa-Tannerie, pour interpeller dans gens

Le Général Ansoumane Camara Baffoé, qui avait été interpelé par rapport à ce comportement de certains membres des unités sous son contrôle, avait indiqué que si cela s’avère, des sanctions allaient être prises contre les intéressés.

Eh bien ! C’est chose faite. Après une réunion avec des commandants de la police, ce matin, le directeur national des compagnies mobiles d’intervention et de sécurité, a décidé de relever de leurs fonctions, les chefs de groupes des unités, qui avaient lancé l’offensive sur la transversale.

« Pour moi, les brigadiers et brigadiers chefs, sont innocents. Les chefs de groupes de ces unités qui n’ont pas pu empêcher leurs agents de rentrer dans des concessions, c’est à eux que je m’en prends. Je les ai relevés de leurs postes de chefs de groupes. Ils ne le sont plus. Je vais encore les sanctionner en les enfermant, sinon même les déployés hors de Conakry », confie le Général au micro de notre reporter.

Reconnaissant tout de même la difficulté de faire changer les mentalités, Général Ansoumane Camara « Baffoé », a promis qu’il usera de toutes ses capacités pour faire cesser ce genre de comportements au sein des forces de police.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top