Actualités

Abdoulaye Kourouma réplique : « que le préfet arrête de me mêler dans cette affaire… »

Abdoulaye Kourouma, président du parti RRD, n’a pas tardé à réagir hier aux accusations portées à son encontre par le préfet de Beyla, poursuivi par des sages de la localité de Kobala, sous-préfecture de Karala, pour abus d’autorité.

Joint par notre rédaction, à la suite de ces accusations, le jeune homme politique, par ailleurs ressortissant de Beyla, qui ne file guère le meilleur coton avec le préfet Lamine Cissé, a tout simplement balayé d’un revers de main gauche, celles-ci.

« C’est pas vrai ! Moi, je ne suis, ni de près ni de loin, mêlé dans tout ce que le préfet est en train de dire. Lorsque les ressortissants du village, se sont retrouvés pour porter plainte, je leur ai dit de faire une lettre d’information au ministère de l’administration du territoire. Cette lettre a été faite, mais le ministère n’a pas répliqué. Que le préfet arrête de me mêler dans cette affaire. Il n’a pas à affaire avec moi, mais plutôt avec la justice », a-t-il sèchement réagi.

A rappeler que le préfet Cissé, accuse le président du RRD, d’avoir orchestré les ennuis judiciaires qui sont les siens, rappelant au passage que c’est Abdoulaye Kourouma, qui a poussé ces sages à refuser à une partie des habitants de la localité de Kobala, de puiser de l’eau dans un puits réalisé sur place par l’Unicef.

Une attitude contre laquelle, affirme le préfet de Beyla, il s’était élevé.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top