A LA UNE

Mamadou Mansaré : « les négociations sont rompues pour le moment »

Nouveau coup de grisou ! Les négociations entre l’Inter-centrale syndicale et le gouvernement, viennent d’être interrompues au ministère de la fonction publique.

Malgré l’implication du médiateur de la république et de certaines institutions de la république, la rencontre d’aujourd’hui, vient d’être suspendue.

Rencontré au sortir de la salle des négociations, le porte-parole de l’inter-centrale indique clairement : « les négociations sont rompues pour le moment », a laissé entendre Mamadou Mansaré.

Cette situation qui pourrait inéluctablement porter préjudice au développement de la nation, suscite déjà des inquiétudes au sein du peuple et des institutions nationales et internationales accréditées en Guinée.

Pour sa part, l’inspecteur général du travail, conscient de la nécessité et surtout de la complexité de cette rencontre suppose : « Une négociation de ce genre ne peut pas aboutir en un seul jour. Aujourd’hui, il n’y a eu qu’une seule ouverture de ces discussions. Et quelques questions ont été soulevées et compte tenu de l’importance de ces questions, nous avons décidé pour le moment de suspendre les discussions. Nous allons éventuellement les reprendre demain », indique Alia Camara.

Il a par ailleurs relevé le fait que l’inter-centrale, a exigé des autorités, la libération sans conditions, des syndicalistes arrêtés dans la région de Labé.

A en croire le syndicaliste, une mission de la confédération syndicale internationale  devrait être dépêchée sur Conakry dans les prochaines jours.

 

Alhassane Fofana

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top