A LA UNE

Dora Aboubacar Koita : « Ahmed De Paris n’a jamais été membre des Forces Sociales… »

Les réactions ne se sont pas fait attendre après l’entretien que nous avons eu ce vendredi, 27 juillet 2018, avec Ahmed Sékou Camara, connu sous le nom de Ahmed De Paris.

Suite à la diffusion de cet entretien, les forces sociales de Guinée, par la voix du coordinateur de leur cellule de communication, ont tenu à apporter leur droit de réponse.

Dora Aboubacar Koita, qui qualifie la sortie d’Ahmed de Paris, de ‘’maladroite’’, a fait savoir que l’opérateur culturel, n’a jamais appartenu aux forces sociales

« Ahmed de Paris n’a jamais été membre des forces sociales. Jamais. Mais compte tenu de la mobilisation, mais aussi de l’adhésion populaire que nous avons eues, il est venu greffer son image à ce qu’on était en train de faire. Depuis le début, nous, nous avons fait de cette dynamique des forces sociales, une dynamique responsable, afin de répondre aux aspirations profondes des citoyens. Donc, il s’est rendu compte qu’il n’avait vraiment pas de possibilité de récupération ou de faire de cette dynamique une entreprise de prostitution intellectuelle, comme le Guinéen sait bien le faire. Raison pour laquelle aujourd’hui, il fait cette sortie maladroite », indique le coordinateur de la cellule de communication des FSG.

Dora Aboubacar Koita, précise plus loin que rien ne les divertira du combat qu’ils ont engagé pour la diminution du prix du carburant.

« Nous, nous restons confiants et sereins dans ce que nous sommes en train de faire. Parce que, nous croyons et que les citoyens, adhérent dans une grande majorité à ce que nous sommes en train de faire aujourd’hui comme combat. Mais des personnes comme Ahmed de Paris, ne peuvent en aucun cas nuire à cette dynamique. Il ne peut rien faire pour la détruire », affirme-t-il.

Des réflexions sur de nouvelles stratégies sont en train d’être menées par les forces sociales de Guinée.

Celles-ci pourraient être dévoilées au plus tard le dimanche au cours d’une assemblée générale, souligne Dora Aboubacar Koita, coordinateur de la cellule de communication des forces sociales de Guinée.

Abdourahamane Diallo

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top