Actualités

Ponts vétustes : les TP demandent environ 2 mille milliards 721 millions GNF

Moustapha Naité demande plus d’argent pour faire face aux ouvrages de franchissement en état de vétusté. Dans la loi de finances élaborée au temps de Hadja Oumou Camara, la ligne de crédit accordée à ces travaux prévoyait un montant de 5 milliards de francs guinéens. Ce montant parait dérisoire aux yeux de la nouvelle équipe confrontée actuellement à l’effondrement de plusieurs ponts à l’intérieur du pays.

Le nouveau ministre demande 302 millions de dollars (environ deux mille milliards 721 millions de francs guinéens). «Nous travaillons aujourd’hui sur un plan d’entretien, de rénovation et de réfection de l’ensemble des ouvrages de franchissement en état critique existant sur les routes nationales… Au total, il faudra un financement global d’environ 302 millions de dollars», a annoncé le ministre Naïté.

Le nouveau ministre compte soumettre cette proposition au Conseil des ministres afin que, si elle est approuvée, cela soit pris en compte dans le prochain projet de loi de finances rectificative. Pour la recherche des financements des actions déjà identifiées par les cadres du ministère,  Moustapha Naité indique qu’il mise aussi sur le partenariat public privé.

Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top