Actualités

Témoignage : Cellou rappelle comment Sékou Touré «l’a empêché » d’être à la Présidence en 1982

C’est un leader de l’opposition détendu qui a communié ce dimanche, 29 juillet 2018 avec les fidèles de l’Assemblée générale de Lafidy à Matoto. Le cadre est offert par des jeunes essentiellement  issus de la presse privée et de la société civile. Chaque dimanche, depuis plus de trois mois, ils reçoivent une personnalité qui partage la matinée avec les « Guinéens d’en bas » en leur expliquant son parcours.

A cette occasion, Cellou Dalein Diallo est revenu sur ses relations notamment celles avec les présidents Sékou Touré et Lansana Conté et ses amitiés avec Kassory Fofana, actuel Premier ministre. Dans cette première partie, la rédaction de Mosaiqueguinee.com vous propose la transcription de ce qu’à dit Dalein à propos de son passé avec Sékou.

Témoignage.

M.Fofana que j’avais rencontré lorsque je rédigeais mon mémoire, Sékou Touré l’avait nommé Directeur de Sercom. Il m’a fait venir, il dit  qu’il faut que je vienne, il est en train de constituer son équipe pour que je sois le Directeur commercial de Sercom. Voilà, c’est ainsi que j’ai été nommé Directeur commercial de Sercom. C’était à l’époque une promotion parce qu’on discutait au niveau de ce qu’on appelait conseil supérieur des normes et comptabilité, directement avec le Président Sékou Touré.

On avait des réunions  régulières dans la salle du Haut commandement et c’est là aussi que j’ai eu la chance d’être connu par le Président Sékou Touré qui m’appelait par mon nom Celou, Cellou, qui me mettait dans des commissions jusqu’à la liquidation des sectorielles (les sociétés sectorielles de l’Etat). Entre-temps, le Président Sékou Touré s’était fâché un peu contre moi parce qu’il voulait la tête de quelqu’un et il fallait vraiment aider. Ce qui était difficile humainement pour moi parce que cette personne m’avait rendu d’éminents services. 

Après la liquidation,  il a demandé à ce qu’on lui prenne trois ou quatre cadres des sectoriels pour la Présidence et qu’on partage les autres entre l’éducation et la Banque. M. Lombona Boubacar , qui était chargé de ça, m’a choisi pour être à la Présidence.

Le président Sékou Touré a dit non, Cellou, je l’aimais bien mais il n’a pas voulu faire ça et ça, donc je ne le prends pas à la Présidence. C’est ainsi que M. Boubacar, qui est encore vivant, m’a dit moi je voulais que tu sois là, mais… Il dit bon, je t’envoie à la Banque. C’est comme ça que j’ai été reversé en 1982 à la Banque Centrale par un décret du Président. 

Par Thierno Amadou M’Bonet Camara (Rescapé N04)

Commentaires

commentaires

1 Commentaire

1 Comment

  1. gassama

    29 juillet 2018 at 18 h 45 min

    Heé cellou dalein diallo cessez de mentir

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top