Actualités

Prix du carburant : une commission ad hoc syndicat-forces sociales pour raviver la flamme de la contestation

Suite au protocole d’accord qu’elles avaient signé en début de semaine, l’inter-centrale syndicale et les forces sociales étaient a nouveau réunies, à la bourse de travail, ce jeudi, 02 août 2018.

Il était question pour les deux parties, unies pour contraindre le gouvernement à baisser le prix du carburant à la pompe, de donner un contenu clair à leur partenariat et dégager des perspectives.

 «Nous avons discuté de la mise en place d’une commission de travail  pour la rémobilisation des troupes, parce que vous n’êtes pas sans savoir que la grève continue…nous avons aussi pris la décision de mettre en place une commission ad hoc dont 5 membres venant du syndicat, cinq (5) côté forces sociales, pour que les activités puissent être relancées dès la semaine prochaine. Parce que jusqu’à date, nous n’avons pas réussi à faire fléchir le gouvernement et les négociations formelles ne se tiennent pas. Donc nous allons continuer à travailler dans le cadre de la pression et si la grève est un peu dormante, nous allons la réveiller. La société civile va parallèlement mener ses activités dans le même sens. Donc la semaine prochaine sera très décisive», indique Boubacar Biro Barry, au nom de l’inter-centrale syndicale CNTG-USTG.

Fortes de ce front commun qui les galvanise désormais, les forces sociales projettent même une série de manifestations dès la semaine prochaine.

Reste à savoir si cette solidarité dite agissante peut aboutir à quelque chose de satisfaisant.

Alhassane Fofana 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top