Actualités

Gassama Diaby : «on ne peut pas être pleinement citoyen si on renonce à sa liberté au nom de sa communauté»

Le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Khalifa Gassama Diaby, a animé une conférence ce samedi, 04 août 2018 à la bibliothèque Djibril Tamsyr Niane de Conakry. C’est dans le cadre d’un projet d’éducation à la démocratie et à la citoyenneté, intitulé Apprenti Citoyen et porté par la structure Entreprendre ensemble.

«La question en Guinée n’est pas la citoyenneté mais le civisme. Si on dit qu’on va faire un apprentissage, ce qui est tout à fait légitime, cela suppose que les difficultés du civisme s’expliqueraient par la non-connaissance des caractéristiques de la citoyenneté et du civisme, ce qui est en partie vrai», a déclaré  Khalifa Gassama Diaby, le conférencier.

Mais, poursuit le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, si on veut embrasser l’ensemble de la problématique, on est obligé d’intégrer la problématique de la citoyenneté dans un couple à trois : l’État, le corps social et l’individu.

 «La sensibilisation seulement ne suffira pas s’il n’y a pas de sanctions», mentionne Gassama Diaby en ajoutant qu’on «ne peut pas être pleinement citoyen si on renonce à sa liberté au nom de sa communauté, de sa religion ou d’un sectarisme politique».

Cette activité, selon les organisateurs, vise à renforcer la citoyenneté, le civisme, permettre aux gens de s’outiller avec des cours sur l’histoire de la Guinée, sur le fonctionnement, le rôle des jeunes et des femmes dans le processus de développement pour être des citoyens engagés et actifs.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top