Actualités

Kaloum/Chantiers bâtiments : le ministre Ibrahima Kourouma exige l’arrêt des travaux et demande…

Six jours après l’effondrement d’un bâtiment de 7 niveaux, en phase de construction à Kaloum et entrainant la mort de plusieurs personnes, le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire, en compagnie des cadres de son département, mais aussi de membres de l’ordre des ingénieurs et celui des architectes de Guinée, a entamé une série de visite sur les sites des chantiers en construction, notamment dans la presqu’île de Kaloum, ce vendredi 3 août 2018.

Dr Ibrahima Kourouma, qui s’est exprimé au micro de notre reporter, à la fin de sa tournée, a indiqué que cette initiative est celle du Président de la République, qui, dans son intervention à la suite du sinistre de Coronthie, a demandé à ce que le ministère de la ville et de l’Aménagement du Territoire, se déplace sur terrain pour toucher du doigt la réalité des chantiers au niveau de Conakry, notamment à Kaloum, pour que les chantiers ne répondant pas aux normes, soient purement et simplement arrêtés.

« C’est une instruction ferme du président de la république et nous travaillons de manière à ce que tout ce qu’il y a comme chantiers aujourd’hui, nous ayons toutes les informations nécessaires. Beaucoup de chantiers fonctionnent aujourd’hui de façon à ce que certaines choses ne soient pas précises à l’intérieur. Vous savez pour construire, il faut avoir un permis de construire et il peut être obtenu, mais malheureusement, très souvent, ceux mêmes qui sont sur les chantiers ne sont pas des cadres qualifiés. C’est pourquoi nous sommes sortis avec l’ordre des architectes et celui des Ingénieurs », a indiqué le ministre de la ville et de l’aménagement du territoire.

Par la suite, Dr Ibrahima Kourouma, enchaine en ajoutant que lui et ses hommes vont faire arrêter tous les chantiers sur instruction du président de la République.

« Nous demandons à tous ceux dont les chantiers sont arrêtés de se présenter au niveau du ministère avec tous les documents le lundi et dans ces documents nous allons voir non seulement s’il y a un titre foncier mais aussi quels sont les architectes et Ingénieurs qui ont contribué à l’élaboration du document, je crois que c’est extrêmement important. Nous avons vu ce qui s’est passé à Coronthie, quand vous voyez ce bâtiment tel qu’il est construit, c’est vrai, on parlera de questions administratives mais y a une chose qui marque, ce que le travail est fait de façon anormal, les dosages sont mauvais, on se demande même si c’est un ingénieur qui a fait ce travail… », ajoute le ministre Dr Ibrahima Kourouma.

« Maintenant conclu le ministre de la ville de la ville et de l’aménagement du Territoire, nous allons non seulement intervenir pour que les chantiers soient arrêtés et s’ils ne sont pas arrêtés nous allons prendre toutes les dispositions nécessaires de façon légale pour qu’ils s’arrêtent d’une manière ou d’une autre », menace-t-il.

Et d’enfoncer : « Même s’il faut faire des arrestations nous allons le faire, on va aller jusqu’à la démolition », a-t-il conclu.

Alhassane Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top