Actualités

Rétropédalage des Forces Sociales : un recul dû aussi à une décision du gouvernorat de Conakry ?

Oui, tout porte à le croire, en effet ! Certes, les problèmes de coordination à la fois dans la définition, mais aussi dans la planification et la programmation de nouvelles actions de protestation à mener, sont apparus et semblent avoir été pour quelque chose dans la décision prise, vendredi soir, par les Forces Sociales de Guinée, d’annuler leurs manifestations projetées pour la semaine à venir, mais il faut y ajouter aussi, une nouvelle décision du gouvernorat de la ville de Conakry, de ne point autoriser lesdites manifestations.

Le gouvernorat de la ville de Conakry, réagissant à une lettre d’information émanant donc des FSG, pour de nouvelles manifestation à compter du mardi 07 Août, a tout simplement réitéré sa décision d’interdiction de toutes manifestations.

Il a justifié cette décision par, dit-il, celle du ministre de l’administration du territoire interdisant les marches jusqu’à nouvel ordre.

Réunies pour examiner les suites à donner à cette décision de l’hôtel de ville, mais aussi pour discuter de la diffusion dans la presse, aussi bien de la lettre d’information adressée au gouverneur, mais aussi d’un chronogramme de nouvelles manifestations, ont fini par opter pour un repli tactique, le temps de mieux rebondir.

Au sortir de cette rencontre, les forces sociales, en plus d’avoir décidé de l’annulation de l’agenda de manifestations disséminé dans la presse, la veille, vont attaquer en justice, la décision de gouverneur de la ville de Conakry, d’interdire leurs manifestations, précédemment projetées pour la semaine prochaine

Mohamednana Bangoura

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top