A LA UNE

Le siège du SLECG, victime de vandalisme

C’est l’image de portes métalliques  défoncées, une table  cassée, un écran plat et une  porte en vitre caillassés, et des machines détruites,  qu’offre ce matin, le siège du Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée (SLECG) à Dixinn.

Le Secrétaire Général dudit syndicat, Aboubacar Soumah,  ajoute que des documents ont été emporté par les assaillants.

« Ce matin moi j’ai été réveillé par le gardien qui m’informe qu’un groupe de loubards est venu s’attaquer au siège. Ils ont cassé les portes, caillassé tous les appareils et machines qui sont à l’intérieur et emporté nos documents. Et je vous informe que les commanditaires sont connus, mais nous attendons notre avocat avant d’entreprendre toute décision» indique Aboubacar Soumah.

D’autres informations font état d’une implication de l’autre camp du SLECG, celui des rivaux de Aboucar Soumah pour le leadership de ce syndicat.

Nous y reviendrons.

Alhassane Fofana

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top