Actualités

Présidentielles au Congo : Kabila ne se présente pas

Il aura attendu jusqu’au dernier moment, jusqu’au dernier jour de dépôt des candidatures pour l’élection présidentielle prévue en décembre prochain. Le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, ne sera donc pas candidat à un troisième mandat consécutif, une candidature qui aurait été inconstitutionnelle. C’est un des proches de Joseph Kabila, Emmanuel Ramazani Shadary, qui a été choisi, ce mercredi 8 août, pour défendre les couleurs de la coalition au pouvoir lors du scrutin présidentiel.

Joseph Kabila a tenu sa promesse. Lambert Mende, le porte-parole du gouvernement, a annoncé la candidature de la majorité présidentielle en début d’après-midi, en RDC. « J’en viens maintenant à la conclusion des consultations que le président Joseph Kabila Kabange, autorité morale du Front commun pour le Congo, a menées pour dégager un nom de l’oiseau rare qui va représenter notre famille politique à l’élection présidentielle, et derrière lequel nous allons tous nous aligner… », a-t-il commencé.

« Il s’agit du camarade Emmanuel Ramazani Shadary, secrétaire permanent du PPRD, né en 1960 à Kabambare, dans la province du Maniema, secrétaire général adjoint, puis actuellement secrétaire permanent du PPRD. Maintenant, vous me permettrez de ne pas déférer à notre pratique habituelle du jeu des questions et des réponses parce que je me dois à mon devoir de membre discipliné du Front commun pour le Congo d’aller accompagner monsieur Emmanuel Shadary à la Commission électorale nationale indépendante où on va clôturer la réception des dossiers. Je vous remercie », a-t-il conclu.

C’est la fin d’une longue période d’attente y compris au sein du gouvernement. Certains avaient de plus en plus de mal à masquer leur impatience, voire leur agacement d’être ainsi suspendus au bon vouloir du chef de l’Etat.

Lire la suite sur  RFI 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top