Actualités

Budget de développement 2018 : la préfecture de Kindia vote un montant d’un peu moins de 3 milliards

C’est à l’issue de la première session du conseil administratif préfectoral de Kindia  (CAP) que ce budget a été adopté à l’unanimité. Le CAP s’est tenu du 07 au 08 août dans la salle de conférence du siège de la préfecture. Cette importante rencontre a été placée sous la haute présidence du préfet de Kindia, Elhadj Nfanssoumane Touré, entouré de ses deux secrétaires généraux. La rencontre a connu la présence de 64 présents sur 70 invités soit un pourcentage de 91 %.   

La session a permis aux acteurs de passer en revue les problèmes liés au fonctionnement des services déconcentrés et ceux  décentralisés, mais également de question développement.

Au cours de cette session, les travaux ont consisté à discuter, amender et valider le budget de développement de la préfecture pour l’exercice 2018. Le conseil administratif préfectoral, à la lumière des résultats des travaux de synthèse, a adopté à la majorité le budget qui s’équilibre en recette et en dépense de 2 milliards 700 millions 792 mille 563 francs guinéens .

Dans son discours d’orientation, le premier responsable de la préfecture, Elhadj Nfanssoumane Touré, a rappelé que cette session se tient dans un  contexte difficile.

«Notre session se tient à un moment qui  nécessite une réflexion particulièrement profonde et une analyse objective vraiment sérieuse.  Les multiples grèves, les manifestations politiques, syndicales, et leurs impacts négatifs sur la vie économique et sociale de nos populations, la désuétude de la plupart de nos infrastructures routières, pistes rurales, la gestion difficile des ordures ménagères le long de nos artères et sur certains lieux publics, la flambée du prix du carburant à la pompe… sont autant d’éléments qui poussent à une sérieuse réflexion sur la gestion et le fonctionnement de notre cité», dit-il. 

Poursuivant, il a fait une invite à l’endroit de ses collaborateurs. « Je vous invite à l’élan patriotique, à la synergie d’actions, à la motivation  civique et surtout à vous impliquer davantage dans la mobilisation de nos énergies pour faire face aux préoccupations de nos concitoyens », a-t-il demandé. 

Il a par ailleurs invité aussi les autorités locales à s’investir dans le recouvrement des taxes et impôts en interpellant les agents du fisc sur la nécessité de versement des fonds uniquement au trésor publique.

Siba Toupouvogui correspondant régional mosaiqueguinee.com Kindia   

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top