A LA UNE

Contestation du compromis politique par des RPGistes à Kindia : réaction conciliante de Damaro

Le compromis politique trouvé entre la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine mercredi dernier, mettant ainsi fin aux contentieux nés des élections communales a été contesté par des jeunes du RPG Arc-en-ciel de la commune urbaine de Kindia.

Cette réaction de ces jeunes qui ont d’ailleurs menacé de descendre dans la rue dimanche à Kindia, s’est invitée à l’assemblée générale du RPG Arc-en-ciel de ce samedi 11 août 2018.

«Les bruits qu’on apprend de Kindia, de Diasso, de Bignamou, c’est normal. Je le disais aujourd’hui dans une causerie, nous qu’on considère l’élite, on est un peu en avance sur nos populations à la base. Nous décidons des choses ici entre les mûrs, parfois inapplicables sur le terrain. C’est pourquoi nos accords politiques prennent toujours de l’eau dans les ailes quand il s’agit de les appliquer. Donc il revient à nous de sensibiliser les uns et les autres pour comprendre que le combat ne s’arrête pas à cela. Si on a perdu quelque part la mairie et qu’on y gagne le député, nous y sommes plus forts», a déclaré le député Amadou Damaro Camara, président du groupe parlementaire RPG Arc-en-ciel à l’Assemblée nationale.

A noter que c’est lui Damaro qui a représenté le parti au pouvoir à la signature de cet accord contesté.

Mamadou Sagnane 

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top