A LA UNE

Eli Kamano : « la population n’a plus confiance aux forces sociales »

La fameuse affaire de 40 millions qui a failli de peu éteindre à jamais les Forces Sociales , n’a pas encore fini de livrer ses secrets. Ce samedi, 11 août 2018,  c’était  au tour de l’artiste Elie Kamano de nous parler de ce scandale. Mais avant, notre interlocuteur  nous fait savoir qu’il voit d’un mauvais œil la signature d’une convention entre les Forces Sociales et le mouvement syndical.

<<Le gouvernement a réussi son combat de diviser les forces sociales. Moi j’avais toujours dit lors de nos réunions de ne pas faire un pacte avec les syndicalistes parce que je n’ai pas confiance en eux. Ils défendent les travailleurs et dès qu’ils ont une mesure d’accompagnement, ils vont arrêter le combat. Il y a 20 ans que je mène le combat dans ce pays, je pense que nous n’avons plus de force et la population n’a plus confiance aux forces sociales »,a conclu Eli Kamano.

Parlant de l’affaire des 40 millions, l’artiste donne sa propre lecture. « Moi j’étais à Dakar quand cela s’est passé. C’est quand je suis rentré que j’ai appris tout celaC’était juste pour affaisser et casser le mouvement des forces sociales », dit-il.

Poursuivant, il se dit surpris. <<J’étais  très surpris de savoir qu’il y a des personnes qui veulent être ministres ou directeurs parce qu’on leur a proposé d’aller casser le mouvement des forces sociales, c’est vraiment dommage. Les personnes sur lesquelles le peuple compte aujourd’hui,  peuvent monnayer leur dignité à cause d’une somme insignifiante pour casser des mouvements. Le plus grand défi que les forces sociales doivent relever aujourd’hui, c’est de laver cette image qu’on les a collée>>, a mentionné l’artiste.

A noter que les ténors des Forces sociales se disent déterminés à mener le combat jusqu’à l’obtention d’une baisse du prix du carburant à la pompe.

Aissata Barry

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top