A LA UNE

Port autonome de Conakry : la directrice et son adjointe échappent de peu à la colère des dockers

C’est une journée tumultueuse qu’a connue le port autonome de Conakry ce lundi. Les dockers et autres travailleurs de ce poumon économique du pays,    sont en colère contre leurs deux premières responsables qu’ils ont prises à partie ce matin à l’occasion d’une réunion d’information sur le contenu de la fameuse convention signée vendredi entre le port et une société turque.

Les travailleurs jugeant la convention très dangereuse pour leurs emplois, ont hurlé de colère pendant que la direction s’efforçait à les convaincre du contraire. Exaspérés,  ils ont crié avec des slogans hostiles à leur hiérarchie et à la gouvernance qu’ils ont accusées d’avoir vendu le port .

Les deux responsables qui se font passer pour des innocentes soucieuses de l’émergence du port et de la préservation des emplois qui y sont, ont échappé de peu à la colère des travailleurs.

Joint au téléphone, aucun responsable n’a voulu s’exprimer sur le sujet. Les travailleurs, par contre, ont momentanément pris le contrôle des installations, perturbant sérieusement les activités avant qu’ils n’y soient délogés par les forces de l’ordre qui prennent la relève pour le contrôle des mêmes installations .

ML Cissé

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top