A LA UNE

Accident de la circulation au KM36 : au moins 5 morts et 8 blessés graves

Un accident de la circulation s’est produit aux environs de 17 h ce jeudi 16 août 2018  sur le pont entre le quartier Kountia et le KM 36. Le bilan provisoire fait état de cinq (5) morts, huit (8) blessés graves, deux (2) voitures et une moto endommagées.

Le conducteur d’un camion rempli de sacs de riz, en direction de l’intérieur du pays, a perdu le contrôle de son engin en montant la colline. Puis, selon des témoins oculaires, l’engin s’est mis à reculer. C’est ainsi que le conducteur, impuissant face à l’allure du camion, a tenté en vain de vite reprendre le contrôle  afin de limiter les dégâts.  Le camion remorque de derrière a écrasé la tête d’un motard se trouvant juste après.

La défectuosité du système de freinage serait donc la cause de ce drame qui a fait sur  le champ, 3 morts. «Je suis arrivé sur les lieux 5 minutes après l’accident. En ma présence, 3 personnes mortes y ont été extirpées. Les corps ont été envoyés à la mosquée à proximité du lieux de l’accident pour identification. Les blessés ont été envoyés à la clinique la plus proche», explique un témoin.

De là, nous nous transportons à l’hôpital où les blessés ont été admis pour les premiers soins. Là, dix (10) blessés ont été reçus. Deux 2 d’entre eux ont rendu l’âme, ce qui complète le bilan à cinq morts. Deux autres dans un état critique, en attente de leurs familles respectives doivent être évacués de toute urgence vers un centre hospitalier plus performant.

Sur les lieux de l’accident, des jeunes surexcités tentaient de vandaliser le camion rempli de sacs de riz. Grâce à la vigilance des agents de sécurité, deux d’entre eux sont mis aux arrêts et conduits au commissariat.

En attendant de connaître le propriétaire du colis, les agents de sécurité jusqu’au moment où nous quittions les lieux (22h), tentaient de libérer la circulation.

Cet autre accident causé, apparemment, par la défectuosité du système de freinage de l’engin, relance le débat sur la visite technique des véhicules qui tarde à devenir une réalité dans notre pays.

Mohamednana BANGOURA & Doura DIALLO

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top