A LA UNE

Alliances/Exécutifs communaux : pourquoi l’UFR aurait préféré le RPG Arc-en-ciel à l’UFDG ?

Dans le cadre des jeux d’alliances entre partis politiques, en vue de la mise en place des exécutifs communaux en Guinée, le ralliement de l’UFR au RPG-Arc-en-ciel, continue de susciter des interrogations au sein de l’opinion.

La question qui brûle toutes les lèvres, est celle de savoir qu’est-ce qui a bien pu motiver l’alliance du parti dirigé par le Haut représentant du Chef de l’Etat, avec le parti au pouvoir, au détriment de l’UFDG, qui n’aurait pas manqué de belles propositions en faveur de la 3ème force politique du pays.

Contacté par nos soins, un membre du bureau politique du parti d’El Hadj Cellou Dalein Diallo, affirme que l’UFDG avait pourtant fait des propositions « attrayantes » à l’UFR.

Il soutient que l’UFDG s’était engagée à soutenir les candidatures de l’UFR, dans au moins deux capitales régionales à savoir Boké et N’zérékoré, puis dans une commune de Conakry qui est Matam.

Ensuite, ce proche de Cellou Dalein Diallo qui a requis l’anonymat laisse croire que la direction de l’UFDG était même prête à sacrifier soit la commune urbaine de Gaoual ou la commune rurale de Koumbia à l’UFR pour pouvoir obtenir un accord avec elle.

A la question de savoir pourquoi l’Union des Forces Républicaines a-t-elle donc préféré signer une alliance avec le parti au pouvoir au détriment de l’Union des Forces Démocratiques de Guinée ?

Selon notre interlocuteur, dans un papier de convention adressé à l’UFDG et probablement au RPG Arc-en-ciel dans le cadre d’une alliance, l’UFR aurait exigé le remboursement de ses frais de campagne qui s’élèveraient selon elle à 3 milliards 600 millions GNF.

Puis, le parti de Sidya Touré aurait aussi demandé l’équipement de son parc automobile de trois (3) nouveaux pick-up.

A en croire ce membre du bureau politique de l’UFDG, le parti au pouvoir aurait offert ces pick-up à l’UFR et pourrait même avoir remboursé les frais de campagne de l’UFR.

Joint par notre rédaction pour recouper cette information, le premier vice-président de l’Union des Forces Républicaines, a balayé du revers de la main gauche cette affirmation.

« Vérifiez très bien votre source… Si le RPG a déjà payé ces trois (3) pick-up, alors demain à l’assemblée générale, je vais vérifier où se trouve ces pick-up-là », a répondu le député Bakary Goyo Zoumanigui.

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top