A LA UNE

Cheick Touré au ministre Aboubacar Sylla : « il est…piégé par Alpha Condé ».

La sortie médiatique d’hier du ministre des transports, à propos de la convention de cession d’une grande partie du port de Conakry à une société turque, n’est pas du goût de l’unité syndicale dudit port.

Réagissant à cette sortie médiatique, le secrétaire général du syndicat des travailleurs du port autonome de Conakry, n’a pas ménagé le chef du département des transports, précédemment porte-parole de l’opposition républicaine.

« Monsieur Aboubacar Sylla, c’est quelqu’un qui a souffert, qui a traversé le désert pendant l’opposition, c’est un ancien instigateur. Aujourd’hui, il se retrouve comme porte-parole du gouvernement, il est purement et simplement piégé par M. Alpha Condé », a asséné Cheick Chérif Touré.

Selon ce dernier, il est clairement inscrit dans le contrat de la société turque Albayrack, que c’est elle qui va se charger du recrutement des travailleurs.

« Dans le contenu, c’est dit que le recrutement du personnel, c’est les turcs qui vont recruter parce que c’est eux qui ont investi, ceux qui sont licenciés, leur indemnisation se trouve avec l’État Guinéen », a-t-il insisté.

Malgré les assurances du ministre des Transports, le doute plane toujours dans la tête des travailleurs.

Al Hassan Djigué

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top