Actualités

Gestion d’une affaire de viol sur mineure : le patron de la PJ dément et précise…

La gestion d’une affaire de viol sur mineure, par les services compétents, est au centre des attentions depuis quelques jours.

A ce propos, sur une chaîne de télévision privée de la place, des allégations et accusations ont été récemment portées à l’encontre la Direction nationale de la Police judiciaire (DPJ).

Ces allégations font état de mauvais agissements de la part de certains agents de la police judiciaire dans la gestion de ce dossier.

Toutefois, dans le ce cas d’espèce, il s’agit d’une affaire qui relève plutôt de la compétence de l’Office de protection du genre, de l’enfance et des mœurs (OPROGEM) et non de la police judiciaire, bien que ces deux services partagent les mêmes locaux.

Apportant un démenti à ce sujet, le Directeur national de la Police judiciaire, Abdoul Malick Koné qui soutient que ce dossier ne relève en aucun cas de ses hommes, apporte des précisions.

« La Police judiciaire dans ses prérogatives actuelles, ne gère pas tout ce qui est enfance et mœurs. Il y a un service qui est dédié en la matière. Donc ce n’est pas parce que nous partageons les mêmes locaux que l’OPROGEM, que nous avons les mêmes prérogatives. Non ! Ce n’est pas nous. J’inviterais les journalistes qui ont fait passé ce message, de bien vérifier les informations et surtout de le recouper avant d’affirmer quoi que ce soit », a précisé le Commissaire Abdoul Malick Koné.

A rappeler que depuis sa prise de fonction le 23 juillet dernier, ce commissaire de Police continue d’apporter à la fois des rénovations et des innovations au sein de la Police judiciaire.

 

Mamadou Sagnane

Commentaires

commentaires

Ajouter un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*

To Top